Économie française
Le nom TGV ne sera pas effacé des rames, comme ici sur un quai de la gare de Bordeaux-Saint-Jean, en 2012.
Compte rendu

La SNCF rebaptise ses TGV classiques « inOui » 55

La nouvelle appellation verra le jour le 2 juillet sur la ligne Paris-Bordeaux. Le groupe se modernise avant de perdre son monopole sur les lignes à grande vitesse en 2021.

partage

« Les changements législatifs votés en “procédure accélérée” pour mettre fin aux conflits entre taxis et VTC imposent dorénavant la condition d’honorabilité à nos chauffeurs. En pratique, les personnes ayant un casier judiciaire avec mention d’une condamnation à plus de six mois d’emprisonnement ne peuvent plus obtenir la carte professionnelle nécessaire pour exercer ». (Photo : Manifestation de chauffeurs de taxi contre l’« ubérisation » de la profession, à Bruxelles, en septembre 2015).
Point de vue

« L’exigence d’honorabilité dans les professions réglementées ne doit pas s’imposer comme une évidence » 6

Une coopérative de réinsertion de détenus à l’activité florissante, victime collatérale de la loi visant à réguler le conflit entre taxis et VTC, doit fermer ses portes. Ses salariés déplorent, dans une tribune au « Monde », un gâchis social, économique et humain.

Collectif de sociétaires de la coopérative Transport Challenger

partage

Pendant le pont de l’Ascension, quelque 1,4 million de personnes voyageront dans 3 600 trains.
Compte rendu

La SNCF bat des records de vente ce printemps 14

Sur les quatre « gros » week-ends des mois de mai-juin, les ventes et réservations sont en hausse de 16 % sur toute la France. Quelque 1,4 million de personnes voyageront dans 3 600 trains pendant le pont de l’Ascension.

Éric Béziat

partage

Emmanuel Macron, président de la République, reçoit Philippe Martinez, CGT, au Palais de l’Elysée, mardi 23 mai 2017 - 2017©Jean-Claude Coutausse / french-politics pour Le Monde
Compte rendu

Réformes sociales : Macron la tête à claques a exposé son agenda

Le président de la République s’est entretenu mardi avec les partenaires sociaux. Les syndicats demandent du temps pour la concertation ; le patronat, des mesures rapides et fortes. Modernisation du dialogue social, réforme de l’assurance-chômage, de la formation et des retraites sont au menu des douze prochains mois.

Edouard Pflimlin (avec AFP)

partage

Toute l'actualité de la rubrique

Économie française

sur Le Monde.fr. Articles, vidéos, photos ... retrouvez l'intégralité des contenus de la rubrique

Économie française

en accès libre. La rubrique Économie française est mise à jour en temps réel.