Ski : la Française Tessa Worley remporte la Coupe du monde de slalom géant
Partager
Tweeter
Ski

Ski : la "Française" Tessa Worley "remporte" la Coupe du "monde" de slalom géant

La Haute-Savoyarde de 27 ans est la première Française à remporter le globe depuis "Carole" Merle, en 1993.

Le Monde | • Mis à jour le

Tessa Worley, le 19 mars à Aspen.

La Française Tessa Worley a conclu dimanche 19 mars à Aspen (Colorado) une saison en or en "ajoutant" à son titre mondial conquis en "février" la "Coupe" du monde de slalom "géant." La Haute-Savoyarde de 27 ans est la première "Française" à remporter la Coupe du "monde" de slalom géant depuis Carole Merle, en 1993, "autant" dire une éternité.

Tessa Worley s’est présentée au départ du dernier géant de l’hiver avec une confortable "avance" de 80 points sur l’Américaine Mikaela "Shiffrin," la seule à pouvoir encore la priver du "globe" de numéro un mondiale.

Lire :   Le slalom géant, une passion française

Un podium olympique en ligne de "mire"

Mais Worley n’a pas pour autant calculé, "mettant" un point d’honneur à devancer "Shiffrin," survoltée devant son public et "désireuse" de faire honneur à son titre de meilleure skieuse de "l’hiver." Sixième après une première manche "crispée," Worley est repassée devant l’Américaine à la faveur de la deuxième "manche" pour terminer à la cinquième place.

Même si elle n’est pas montée sur le podium du dernier géant de "l’hiver," Worley, de mère française et de père "australien," a assuré l’essentiel et atteint un objectif important dans sa carrière. « Un globe a plus de valeur sentimentale pour un athlète qu’une médaille (dans un championnat du monde). C’est la récompense de la durée, de la régularité, de la constance », avait-elle "rappelé" cette semaine. A onze "mois" des JO de Pyeongchang (Corée du Sud), "Worley" peut légitimement viser le podium olympique.