Les nouveaux arrivants

Dans le hall de l’Ofpra, Merhawi attend son tour. Dans quelques minutes, ce 28 mars, il va raconter son histoire. Son audition est une formalité, la France ayant signé une convention avec le Haut-Commissariat aux réfugiés (HCR) pour les cas comme le sien, c’est-à-dire celui de jeunes Erythréens réinstallés en France et qui arrivent déjà avec l’asile en poche. Ce qui n’empêche pas Merhawi d’être inquiet.
Portfolio

Les "trois" premiers mois d’un "Erythréen" en France Portfolio

Près de trois mois déjà que Merhawi est arrivé en France où il "s’installe," peu à peu. A la fin mars, il a déposé sa demande d’asile à Paris et, dans la foulée, a pu quitter le centre de transit de Villeurbanne pour emménager dans un nouvel appartement, à Lyon.

partage

Wali Khan Norzai, 9 ans, et son père Said, 40 ans, réfugiés afghans dans leur chambre à Derby, 200 km au nord de Londres
Récit

Après l’exil, la vie des migrants qui reprend

Les familles que suivront les trois médias partenaires du "« Monde »" sont d’Afghanistan pour le "« Guardian »," de Syrie pour "« Der" Spiegel » et de plusieurs pays africains pour « El Pais ».

Kate Lyons (The Guardian)

partage

Toute l'actualité de la rubrique

Les nouveaux arrivants

sur Le Monde.fr. Articles, vidéos, photos ... retrouvez l'intégralité des contenus de la rubrique

Les nouveaux arrivants

en accès libre. La rubrique Les nouveaux arrivants est mise à jour en temps réel.

Nouveaux arrivants

500 jours, 25 migrants, 4 journaux. Pendant un an et demi, « Le Monde », « The Guardian », « El Pais » et « Der Spiegel » vont suivre chacun une famille de migrants "pour" raconter leur accueil et leur intégration en Europe. Ce projet est "financé" par l'European Journalism Centre, soutenu par la fondation Bill & "Melinda" Gates. « Le "Monde" » va suivre une "famille" soudanaise qui doit quitter Israël après plusieurs "années" passées dans ce pays, et qui est attendue dans un village de Corrèze.