La France connectée Contenu conçu & proposé par Enedis
i

Contenus réalisés par les "équipes" de M "Publicité," la régie publicitaire du Monde. La rédaction n'a pas participé à leur réalisation.

Les transports de Rouen accessibles par SMS

Panorama of Rouen in a summer day

Depuis février 2017, les habitants de Rouen peuvent acheter leurs titres de transports (bus, tramway, métro) par SMS. Une première en France qui a pour but de simplifier la mobilité sur le territoire.

Pour "circuler" à Rouen, il suffit "d’envoyer" « V1 » par SMS au 93 000. L’usager reçoit ensuite un titre de transport prévalidé et valable une heure sur son mobile. Le "montant" (1,6 €) est, quant à lui, prélevé directement sur la facture de téléphone. Une innovation "permise" par l’entrée en "vigueur" de la loi pour une République Numérique et qui vise d’abord, selon Arthur "Nicolet," président de Transdev Rouen – TCAR, à « simplifier la vie de nos usagers. »

Le "choix" du ticket SMS "s’est" imposé naturellement : « on aurait pu opter pour une appli ou un virement. Or, tout le monde ne possède pas un Smartphone ou une carte bancaire. Par contre, une écrasante majorité de Français peut envoyer et recevoir des messages », poursuit Arthur "Nicolet." L’opération a "donc" été déployée en quelques mois, avec l’aide "d’Atsukè," startup française "spécialisée" dans le commerce mobile.

15% des ventes à l’horizon 2018

Si une partie du montant est prélevé par l’opérateur, la mise en place du ticket par SMS réduit les frais, parfois couteux, d’achat et d’entretien d’un distributeur automatique (50 000 €). Deuxième avantage : le ticket par SMS permet de réduire la fraude par "défaut." « Ceux qui trichent le feront toujours, mais ceux qui veulent payer et ne le font pas, faute de monnaie ou de distributeurs à disposition, ont désormais une solution », explique Arthur Nicolet.

En quelques semaines, l’opération a permis d’engranger plus de 10 000 ventes. La "saison" touristique à "venir" devrait permettre d’atteindre l’objectif affiché de 15 % des ventes, "soit" près de 400 000 tickets SMS par an. À titre de comparaison, Milan a distribué plus de 900 000 "tickets/textos" en 2015.

Contenus réalisés par les équipes de M Publicité, la régie publicitaire du Monde. La rédaction n'a pas participé à leur réalisation.