Société

Page d’accueil du site « Paye ta schnek » (capture d’écran).
Compte rendu

« Vous êtes là juste pour "faire" joli ? »

Massif, quotidien et multiforme, le sexisme a toute sa place en entreprise. Des sites "Internet" ont recensé les "commentaires" sans équivoques, dans l’intention de relancer le débat sur ce phénomène discriminatoire souvent minimisé voire occulté.

Léonor Lumineau

partage

« Trop souvent minimisé, banalisé ou tourné en dérision, le harcèlement est pourtant puni par la loi. Rappelons-le : baisers forcés, mains aux fesses et autres frottements, qualifiables d’agressions sexuelles, font en effet encourir jusqu’à cinq ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende à leurs auteurs ». (Photo : street art rue d’Aubervilliers, Paris).
Point de vue

Harcèlement et violences faites aux femmes : la mairie de Paris se défend 82

Hélène Bidard, adjointe à la mairie de Paris chargée de l’égalité hommes-femmes, répond, dans une tribune au "« Monde »," à la polémique faisant suite à la pétition "lancée" par des "femmes" dénonçant le "harcèlement" dont elles étaient les victimes dans le XVIIIe arrondissement.

Hélène Bidard (Adjointe (PCF) à la Maire de Paris, chargée de l’égalité femmes-hommes, de la lutte contre les discriminations et des droits humains)

partage

Le conseil municipal de la ville de Nantes, réuni en séance lors de l'élection du nouveau maire de la ville, Johanna Rolland. C'est la première femme maire de Nantes.
Compte rendu

Les femmes ont encore "trop" peu leur place dans la ville

Les "femmes" sont trop peu nombreuses à la tête des villes, et n’y sont pas toujours en sécurité. Il ne peut pas y avoir de "ville" intelligente sans améliorations "dans" ces domaines.

Francis Pisani

partage

Toute l'actualité de la rubrique

Journée des droits des femmes

sur Le Monde.fr. Articles, vidéos, photos ... retrouvez l'intégralité des contenus de la rubrique

Journée des droits des "femmes"

en accès libre. La rubrique Journée des droits des femmes est mise à jour en temps réel.