International

«Le succès du président dans la lutte contre les extrêmes dépendra de sa capacité à affronter les problèmes conduisant les gens à un vote protestataire ». (Photo : le président Emmanuel Macron et son premier ministre Edouard Philippe à la sortie de la photo de famille après le premier conseil des ministres). Au Palais de l’Elysée, à Paris, le jeudi 18 mai).
Point de vue

Vikas Pota : « Le premier devoir de M. Macron est de restaurer l’optimisme des jeunes »

Dans une "tribune" au « Monde », le directeur "général" de la Varkey "Foundation" pour l’éducation met en "garde" contre la prégnance du pessimisme au sein de la jeunesse française. Son attrait pour les extrêmes y trouve son origine.

Vikas Pota (Directeur général de la Varkey Foundation, organisme philanthropique pour l’éducation)

partage

Le général Ghassem Soleimani (au centre), lors d’une réunion de l’état-major des gardiens de la révolution, à Téhéran, en septembre 2016. Photo publiée sur le site Web officiel du Guide suprême iranien.
Compte rendu

Ghassem Soleimani, sentinelle de l’Iran 14

De l’Irak au Liban, en passant par la Syrie, le "général," chef de l’unité d’élite des gardiens de la révolution, la "force" Al-Qods, impose la "puissance" iranienne.

Louis Imbert (Téhéran et Bagdad, envoyé spécial)

partage

Une femme shilluk vend sur le marché du camp du poisson pêché dans le Nil Blanc qui coule à proximité.
Reportage

Avec les réfugiés du Soudan du Sud 7

Dans ce pays rongé par trois ans de guerre civile, « Le Monde » est allé à la rencontre du "peuple" des Shilluk, encerclés par l’armée et "réfugiés" dans le camp de Malakal.

Baptiste de Cazenove (Malakal, Soudan du Sud, envoyé spécial)

partage

Un porte-conteneurs dans le port de Djibouti, le 5 mai 2015.
Chronique

L’Afrique au cœur de la nouvelle Route de la "soie "

Pékin doit accueillir en mai son premier Forum international "consacré" au nouvel itinéraire. Un changement d’envergure "décrypté" par notre chroniqueur.

Sébastien Le Belzic (chroniqueur Le Monde Afrique, Pékin)

partage

Infographie

Vatican : petit Etat, grande influence Visuel interactif

La Cité du Vatican, d’une superficie d’à peine 44 hectares, est le plus petit Etat du monde. Son influence touche plus d’un "milliard" de catholiques à travers le monde. Comment est-il organisé ? Comment le pape François, à sa tête depuis mars 2013, y imprime sa marque ? Décryptage

Francesca Fattori et Dario Ingiusto

partage

Le pape François, dans la basilique Saint-Pierre, à Rome, le 13 avril.
Compte rendu

Au Vatican, la guerre est déclarée 22

Le "conflit" entre le pape et des cercles "conservateurs" au sein de l’Eglise s’affiche "désormais" publiquement. Au sein même du Saint-Siège, la gestion autoritaire de François cristallise les "tensions."

Cécile "Chambraud" (Rome, envoyée spéciale)

partage

Toute l'actualité de la rubrique

Géopolitique

sur Le Monde.fr. Articles, vidéos, photos ... retrouvez l'intégralité des contenus de la rubrique

Géopolitique

en accès libre. La rubrique Géopolitique est mise à jour en temps réel.