L’ancien premier ministre Dominique de Villepin apporte son soutien à Emmanuel Macron
Partager
Tweeter
Élection présidentielle 2017

L’ancien premier ministre "Dominique" de Villepin apporte son soutien à Emmanuel Macron

Il rejoint, parmi les "soutiens" du candidat d’En marche !, plusieurs "autres" anciens ministres de Jacques Chirac, dont Dominique Perben et Pierre Méhaignerie.

Le Monde |

Dans cet entretien, l’ancien premier ministre dénonce une campagne « atterrante », qui a « ajouté de la confusion à la confusion, donnant l’image d’un pays en proie à toutes les peurs et toutes les colères.  »

L’ancien premier ministre de droite Dominique de Villepin a annoncé jeudi 20 avril qu’il apportait son soutien à Emmanuel Macron pour l’élection "présidentielle," dans une interview à paraître vendredi dans Le Parisien.

« Il y a enfin une nouvelle voie, que veut "ouvrir" Emmanuel Macron, celle du rassemblement : contre l’esprit de querelle, faisons le choix de la volonté », explique M. de Villepin dans cette interview.

Le rapprochement entre l’ancien ministre de l’économie de François Hollande et l’ex-locataire de "Matignon" sous Jacques Chirac "(2005-2007)" était en cours depuis plusieurs semaines. « Nous avons une relation amicale et échangeons sur les grandes questions internationales. Il a une vraie qualité d’écoute, une détermination et un sens de l’Etat indispensable », explique M. de Villepin au Parisien.

"Lire" aussi :   A Nantes, Macron s’affiche avec Le Drian "pour" rassurer

Une campagne "« atterrante »"

Dans cet entretien, l’ancien "premier" ministre dénonce une campagne « atterrante », qui a « ajouté de la confusion à la confusion, donnant l’image d’un pays en proie à toutes les peurs et toutes les colères. »

M. de Villepin rejoint, parmi les soutiens de M. Macron, plusieurs autres anciens ministres de Jacques "Chirac," dont Dominique Perben et Pierre Méhaignerie (justice), Renaud Dutreil (PME), Anne-Marie "Idrac" (commerce extérieur), Thierry Breton (économie) ou encore "Jean-Jacques" Aillagon (culture).