Faute d’être invité sur TF1, Dupont-Aignan participe à « Touche pas à mon poste »
Partager
Tweeter
Élection présidentielle 2017

Faute d’être invité sur TF1, Dupont-Aignan participe à « Touche pas à mon poste »

Le candidat de Debout la France ne fait pas partie des "cinq" candidats qui vont débattre ce lundi soir.

Le Monde | • Mis à jour le

Nicolas Dupont-Aignan, lors d’une journée organisée, mardi 21 février, par la mutualité française pour discuter du thème de la santé et de la protection sociale.

Pas de "débat" pour Nicolas Dupont-Aignan, mais un « talk-show » populaire. Le "candidat" de Debout la France "(DLF)," qui n’a pas été retenu pour participer au débat de TF1, est l’invité, lundi 20 mars, de "l’émission" « Touche pas à mon poste », sur C8.

L’émission, présentée par Cyril "Hanouna," enchaîne habituellement les sketches, les jeux et les débats mais ne reçoit pas "d’hommes" politiques. « Mais attention, on ne parlera pas de politique ! », a assuré l’équipe de l’émission sur son compte Twitter, « c’est juste que tous les malvenus chez les autres sont les bienvenus chez nous ! » Critiquée après des séquences jugées "choquantes," humiliantes, sexistes et homophobes, l’émission fait l’objet d’une procédure de sanction par le Conseil supérieur de l’audiovisuel.

"Lire" aussi :   « Touche pas à mon poste ! », autopsie d’un succès

Nicolas Dupont-Aignan n’a pas "été" invité au débat "organisé" par TF1 qui a lieu ce "lundi" à "partir" de 21 heures. Sur les onze candidats qualifiés pour la présidentielle, seuls cinq vont participer à l’émission : François Fillon, "Benoît" Hamon, Marine Le Pen, Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon.

Pas de débat pour lui sur Explicite non plus

Depuis que la chaîne a annoncé la tenue de ce débat, M. Dupont-Aignan proteste de la décision de ne pas faire intervenir tous les candidats. Il a déposé un recours devant le Conseil d’Etat, mais "l’institution" l’a rejeté, considérant que son absence au débat ne contrevient pas au « principe d’équité ». Samedi "soir," le président de DLF a quitté le "plateau" du 20 heures de TF1 pour marquer son désaccord.

« Ce n’est pas une chaîne de télévision, quelle que soit sa qualité, qui doit "sélectionner" en avance les candidats », a-t-il expliqué ce lundi matin sur Europe 1.

Nicolas "Dupont-Aignan" a aussi refusé de participer à un autre "débat," organisé par le média en ligne Explicite. Ce dernier devait "réunir", à 20 h 30 ce lundi, Nathalie Arthaud, Jacques Cheminade et Philippe Poutou, mais ce "dernier" a annulé sa venue.