Bourse
« La capitalisation boursière des seuls Alibaba et Tencent équivaut déjà à la totalité de la capitalisation boursière de l’Amérique latine » (Photo: discours du président chinois Xi Jinping lors du 19e congrès du Parti communiste chinois, à Pékin, le 18 octobre).
Point de vue

« Les investisseurs devraient "parier" sur la "Chine" et les pays émergents »

A l’occasion du 19e "congrès" du Parti "communiste" chinois, Didier Saint-Georges, membre du comité d’investissement de Carmignac, explique dans une "tribune" au « Monde » l’intérêt d’intégrer l’empire du Milieu dans sa stratégie "patrimoniale."

Didier Saint-Georges (Membre du comité d’investissement de Carmignac)

partage

« On peut imaginer que le comportement financier de la Corée du Sud et du Japon  et d’autres pays évoluerait de manière spectaculaire, avec des conséquences néfastes pour le taux de change du dollar si leurs alliances militaires avec les Etats-Unis venaient à se dégrader ».
Chronique

Dollar et diplomatie : le « risque Trump » sur le marché des "changes "

"Dans" sa chronique, "l’économiste" Barry Eichengreen explique que la garantie de sécurité américaine pour l’Asie pourrait s’affaiblir, et "fournir" à la "Chine" une occasion de s’immiscer dans cette brèche géopolitique qui profiterait à sa monnaie, le renminbi.

Barry Eichengreen (Professeur à l’université de Cambridge et à l’université de Californie à Berkeley)

partage

« Le choix le plus traditionnel serait la reconduction de Mme Yellen, ce qui induirait un double message : pas de politisation de la Fed et maintien d’une politique ultraprudente pour ne pas casser la reprise » (Janet Yellen, le 15 octobre).
Chronique

Fed "cherche" président(e) et inflation

Dans sa "chronique," le correspondant du « Monde » à New York, Arnaud Leparmentier, explique que le choix du président américain attestera du taux de « trumpisation » de la banque. Les amis "républicains" de Trump rêvent d’un retour à l’avant-crise, "avec" la fin d’une Fed-planche-à-billets et des taux normaux.

Arnaud "Leparmentier" (New York, correspondant)

partage

« Airbnb et Uber ont bousculé en quelques années des groupes solidement installés. Créées au début de la crise financière de 2008-2009, ces deux start-up sont devenues en un temps record des entreprises d’envergure mondiale ». (Photo : Les bureaux d’Uber au Caire, en Egypte, le 10 octobre).
Compte rendu

Bourse : parier sur les disruptions

Les nouvelles technologies bouleversent notre quotidien. Certains gérants de fonds "cherchent" à capter la création de valeur qui résulte de tels "produits," risqués par "nature."

Franck Pauly

partage

FILE - in this Sept. 13, 2017 file photo activists of the International Campaign to Abolish Nuclear Weapons (ICAN) protest against the conflict between North Korea and the USA with masks of the North Korean ruler Kim Jong Un, right, and the US president Donald Trump, left, in front of the US embassy in Berlin, Germany. The International Campaign to Abolish Nuclear Weapons wins the Nobel Peace Prize. The Norwegian Nobel Committee honored the Geneva-based group "for its work to draw attention to the catastrophic humanitarian consequences of any use of nuclear weapons and for its ground-breaking efforts to achieve a treaty-based prohibition of such weapons." (Britta Pedersen/dpa via AP)
Chronique

"« Quand" des missiles "nucléaires" volent dans le ciel », les taux d’intérêt baissent

Dans cette chronique hebdomadaire, les "économistes" américains Carmen et Vincent Reinhart estiment que l’évolution des marchés financiers doit être réexaminée à la "lumière" des risques de "catastrophes" extrêmes.

Carmen Reinhart (Professeure de finance internationale à la Kennedy School of Government de l’Université de Harvard)

partage

Compte rendu

Assurance-vie : diversifier, le maître mot

Gestion sous "mandat" ou gestion conseillée, sur Internet ou avec un conseiller en chair et en os : "plusieurs" formules permettent d’échapper à la monotonie des fonds en euros.

Eric Leroux

partage

Compte rendu

"Assurance-vie," stop ou encore ?

Face à la baisse des rendements du "placement," les épargnants tardent à réagir. Nos conseils pour mieux s’y retrouver à la veille de la réforme fiscale.

Gilles Pouzin

partage

Maurice Greenberg était le PDG d’AIG pendant la crise des « subprimes » aux Etats-Unis.
Compte rendu

AIG retiré de la liste des sociétés à risque

Le groupe d’assurances américain avait été placé sous surveillance par le Trésor, qui estimait "qu’il" constituait un risque pour le système financier.

partage

Toute l'actualité de la rubrique

Bourse

sur Le Monde.fr. Articles, vidéos, photos ... retrouvez l'intégralité des contenus de la rubrique

Bourse

en accès libre. La rubrique Bourse est mise à jour en temps réel.