LIVE Cameroun, Niger, Tunisie… revivez l’actualité africaine du vendredi 21 avril
Un soldat camerounais à la frontière avec le Nigeria, le 12 novembre 2014.

Cameroun, Niger, Tunisie… revivez l’actualité africaine du vendredi 21 avril  

Tout au long de la journée, l’information africaine suivie par la rédaction du « Monde Afrique » et son réseau de correspondants. N’hésitez pas à poser vos questions.

LES "FAITS"

SUIVEZ LE LIVE DE L'ÉVÉNEMENT

LES FAITS

LE LIVE

Aujourd’hui, nous publierons notamment le cinquième volet de notre série "Retour à Diffa". Notre chroniqueur Seidik Abba, originaire de la région du Niger, est retourné dans le pays de son enfance, aujourd’hui en proie aux exactions de Boko Haram. Nous reviendrons aussi sur le rétablissement d'internet dans les régions anglophones du Cameroun. 

Chaque jour, suivez en direct l'actualité africaines avec les journalistes du Monde Afrique. Nous allons raconter, décrypter et analyser l'actualité des 54 pays du continent. Nous le ferons avec vous, vos interventions, questions et remarques en commentaires comme nous avons coutume de le faire dans les directs du Monde.

Suivez nous aussi sur


Et retrouvez tous nos articles sur le site du Monde Afrique.

Réagissez
Le Monde Afrique
Ainsi se termine ce live consacré à l'actualité africaine de ce vendredi 21 avril. Bon weekend, et à lundi !
Le Monde Afrique
Dix-neuf ans de prison pour avoir livré des armes au régime de Charles Taylor
 

Le Néerlandais Guus Kouwenhoven, proche de l’ex-président libérien, a été reconnu coupable de « complicité de crimes de guerre » par un tribunal des Pays-Bas.

 
 
Le Monde Afrique

AFRIQUE DU SUD : vingt enfants tués dans l'accident d'un minibus

 

Au moins vingt enfants ont été tués près de "Johannesburg," la capitale sud-africaine, "après" que le minibus qui les transportait a percuté un camion. 

 

Les "images" postées sur Twitter par le service d’urgence privé ER24 montrent le "minibus" couché sur le flanc, enveloppé d’un "nuage" de fumée.

Treize enfants "étaient" coincés à l’intérieur du véhicule, prisonniers des flammes, d'après les "secouristes" arrivés sur place. Les autres victimes ont été retrouvées à l’extérieur de l’habitacle. La "cause" de l’accident "n’est" pas encore connue. (AP)

Le Monde Afrique

GAMBIE : échange de coups de feu dans la résidence de Yahya Jammeh, à Kanilai

 

Deux militaires qui gardaient la propriété de l’ancien président gambien Yahya "Jammeh," à Kanilai, ont "été" blessés aujourd'hui par des soldats de la mission de la Communauté économique des États de l'Afrique de "l'Ouest" (Cédéao). 

 

Un malentendu serait à l’origine de cet échange de coups de feu, d’après le porte-parole des "Forces" armées gambiennes. Les "militaires" qui gardaient la résidence auraient refusé l’accès à une troupe de la "Cédéao," qui aurait ensuite tenté d’y pénétrer par la force à bord d’un véhicule blindé.

 

Les tensions persistent dans le village natal de Yahya Jammeh. L'ancien président avait déclaré qu’il retournerait s’y installer après sa défaite à l’élection de décembre 2015, avant de s'exiler en Guinée équatoriale, sous la menace d’une intervention militaire des pays "voisins."

 

Des milliers de soldats de la "Cédéao" assurent désormais la "sécurité" du pays, le temps que la transition s'achève. L'élection du nouveau président, "Adama" Barrow, a mis fin à 22 ans de dictature l'excentrique autocrate, accusé de multiples violations des droits humains. (AFP)

Le Monde Afrique

NIGERIA : sept personnes tuées par électrocution lors de la transmission d'un match de foot

 

Au moins sept personnes ont été tuées "jeudi" soir, et 11 blessées par la chute d'un câble électrique, alors qu'ils regardaient le quart de finale de la Ligue des champions à "Calabar," dans le sud du "Nigeria. L'agence" de presse "nigériane," NAN, avance "quant" à elle un bilan de 30 "morts."

 

L'accident est survenu alors que des "supporters" de Manchester United et d'Anderlecht "s'étaient" rassemblés dans la rue pour regarder le match à la télévision.

 

"Vers 22 heures, un câble de haute tension leur est tombé dessus. Nous avons retrouvé les corps inanimés de sept personnes", a "déclaré" la porte-parole de la police de l'Etat de Cross River. Onze téléspectateurs "ont été" conduits à l'hôpital, dont un dans un état critique.

 

La chute du "câble" a été causée par l'explosion d'un "transformateur." Le Nigeria, qui "souffre d'une" grave crise "énergétique" depuis des décennies, s'alimente en courant grâce à des générateurs et des transformateurs privés. Les morts par "électrocution" y sont relativement fréquentes. Entre janvier et octobre 2016, plus de 100 personnes sont décédées par électrocution, et une soixantaine ont été grièvement blessées, selon Ibadan Electricity Distribution Company. (AFP)

Le Monde Afrique
 

NIGERIA : les ONG s'inquiètent du sort des déplacés

 

Médecins sans frontières alerte sur la saturation des infrastructures d’accueil et dénonce les rapatriements forcés de population. 

 
Le Monde Afrique
AFRIQUE DU SUD : un tableau représentant Nelson Mandela "violé" par Jacob Zuma suscite l'indignation
 
L'artiste à l'origine du tableau, Ayanda Mabulu, est réputé pour ses œuvres controversées. Fervent opposant de Jacob Zuma, qu'il accuse d'avoir "violé" le pays, ce n'est pas la première fois qu'il représente le président sud-africain dans des scènes à caractère sexuel. Mais en incluant Nelson Mandela dans sa dernière création, le peintre sud-africain semble avoir franchi la ligne rouge pour de nombreux internautes qui ont fait part de leur indignation sur Twitter.
 
"Ce tableau d'Ayanda Mabulu me dérange profondément. Comment peut-on manquer de respect à un h��ros comme lui ?" se demande une utilisatrice. 
 
L'ANC, parti du président Jacob Zuma, a qualifié l'oeuvre de "grotesque" et "incendiaire". Dans un communiqué jeudi, la fondation Nelson Mandela a jugé la peinture "de mauvais goût", tout en affirmant respecter la liberté d'expression. 
 

Confronté à la polémique, l'artiste Ayanda Mabulu "s'est" défendu aujourd'hui dans une interview accordée à la "chaîne" sud-africaine SABC :"Nelson Mandela représente l'espoir pour les Sud-Africains. J'ai donc décidé de l'utiliser pour incarner l'espoir déçu par le président actuel."

Le Monde Afrique
CAMEROUN : après trois mois de coupure, Internet est de retour dans la partie anglophone
 
Le gouvernement avait interdit Internet en janvier dans les deux régions anglophones du pays en réponse à la grève des enseignants et des avocats qui secoue ces régions du pays depuis cinq mois.
 
 
Le Monde Afrique
Aujourd’hui, nous publierons notamment le cinquième volet de notre série "Retour à Diffa". Notre chroniqueur Seidik Abba, originaire de la région du Niger, est retourné dans le pays de son enfance, aujourd’hui en proie aux exactions de Boko Haram. Nous reviendrons aussi sur le rétablissement d'internet dans les régions anglophones du Cameroun.
Le Monde Afrique

Avant de nous intéresser à l’actualité de la journée, un rappel des principales informations d’hier :

  • Au Cameroun, le verdict pour le correspondant de "RFI "Ahmed Abba a été reporté à "lundi". Il a été "jugé coupable" de non "dénonciation" d'actes de terrorisme et de blanchiment du "produit" d'actes de "terrorisme." Il a en revanche été "jugé" non coupable d'apologie de terrorisme qui était l'autre chef d'accusation porté contre lui. Le commissaire du gouvernement qui avait requis la peine de mort, a réclamé l'emprisonnement à vie.

  • "L'ONU" annonce la découverte de dix-sept nouvelles "fosses" communes au Kasaï, en "République" démocratique du Congo. Le Haut-Commissariat aux "droits" de l’homme menace Kinshasa de "saisir" la Cour pénale internationale si aucune enquête n’est rapidement mise en place.

  • En Tunisie, des milliers de Tunisiens ont manifesté dans la ville du Kef (nord-ouest), où une grève générale a également "été" observée pour protester contre la marginalisation et réclamer un développement plus équitable "entre" les régions.

Le Monde Afrique
Bonjour et bienvenue dans ce direct consacré à l'actualité africaine.
Voir plus