Un "avion" de ligne s’écrase au Soudan du Sud

Au moins 37 personnes ont "été" blessées dans le crash à l’atterrissage d’un avion de ligne de la compagnie "South" Supreme Airlines lundi à "l’aéroport" de la ville de Wau.

Un avion de ligne transportant 45 personnes (40 "passagers" et cinq membres d’équipage) s’est écrasé au moment d’atterrir lundi à l’aéroport de la "ville" de Wau, dans le nord-ouest du Soudan du Sud, a-t-on appris lundi 20 mars de sources officielle et aéroportuaire.

« L’ambulance a "transport"é la plupart des passagers de l’aéroport vers l’hôpital. Nous avons 37 passagers qui ont été emmenés à l’hôpital, où ils ont reçu les premiers soins », a "déclaré" le ministre de l’information de l’Etat de Wau, Bona Gaudensio, dans la soirée. Un premier "bilan" faisait état de 14 blessés.

Le ministre "n’a" pas été en mesure de préciser l’état des "huit" personnes manquantes, il a "toutefois" assuré qu’il n’y avait eu "aucun" mort.

"Selon" Paul Charles, un ingénieur de "l’aéroport," le crash aurait été causé par les difficiles conditions météorologiques :

« La visibilité n’était pas bonne et il (l’avion) atterrissait d’est en ouest, et il s’est écrasé en bout de piste. Le temps n’était pas clair, c’est pour ça qu’il s’est écrasé. Je pense que le pilote ne voyait pas bien la piste ».

"Gabriel" Ngang, le directeur de la compagnie "sud-soudanaise" South Supreme Airlines, a précisé que l’avion effectuait la liaison entre la "capitale" du pays, Juba, et Wau, mais n’a pas souhaité s’étendre sur les circonstances du drame.

« Certaines personnes sont sorties de l’avion par elles-mêmes, d’autres en ont été retirées. Seule la partie arrière de l’avion demeure et le reste a été brûlé », a précisé M. Charles. Des photos circulant sur les réseaux sociaux montrent un reste de carlingue fumante et "très" largement détruite, seul l’aileron de queue, portant le logo de South Supreme Airlines, "paraissant" intact.

La carcasse de l’avion de ligne de la compagnie South Supreme Airlines qui s’est écrasé à l’aéroport de la ville de Wau (Soudan du Sud), le 20 mars 2017
La carcasse de l’avion de ligne de la compagnie South Supreme Airlines qui s’est écrasé à l’aéroport de la ville de Wau (Soudan du Sud), le 20 mars 2017 Crédits : STRINGER / AFP

Vos réactions (1) Réagir

Il n'est pas toujours facile de "trouver" en ces contrées des mécaniciens d'aviation, tout "comme" du kérosène de qualité acceptable, et "encore" moins des "vrais" pilotes civils certifiés... c'est pour ces raisons que ces compagnies "Air "Peut-être" " sont toutes strictement locales et interdites au- "dessus" de nos belles contrées... Enfin... pas de morts , dit-on cette fois... Hum....

Lire la suite des réactions (1)

DÉCOUVREZ LA NEWSLETTER

CHAQUE SAMEDI, "retrouvez" l'essentiel de l'actualité africaine en vous inscrivant à notre "newsletter."

Votre adresse email nous sert à vous adresser les newsletters qui vous intéressent. Vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et d'opposition aux données vous concernant en vous connectant à votre compte.